Ré-indexer sur l'inflation (au minimum) les allocations logement, familiales et les retraites.

Le pouvoir d'achat lié à ces allocations logement et familiales font baisser le taux de pauvreté de près de deux points ( voir étude de la DRESS sur les minimas sociaux). Et elles bénéficient particulièrement aux familles nombreuses composées aux moins deux enfants. La hausse de la CSG a fortement impacté le pouvoir d'achat de nombreux foyers de retraités, notamment ceux qui se situent juste au-dessus du seuil permettant de ne pas subir cette hausse. Pour ces raisons il est urgent de : Ré-indexer sur l'inflation (au minimum) les allocations logement, familiales et les retraites.

Partager cette idée

Montrer 1 réaction

Quel est votre avis sur cette idée ?
  • Marie-Anne Chapdelaine
    a publié cette page sur Pauvreté 2019-03-25 12:36:46 +0100