Revenu de base

Dans le contexte de grand transformation du travail du 21 siècle, je milite pour une généralisation du revenu de base. Le revenu de base constitue un socle de revenu beaucoup plus stable et sécurisant. Il permet de distribuer équitablement les bénéfices de l'automatisation. Le revenu de base permet à chacun d'entreprendre de nouveaux projets. Il amène à s'interroger sur ce qui est réellement porteur de sens. Il peut être instauré directement ou par une suite de réformes. De multiples pistes de financement et peuvent être combinées. Le travail procure une reconnaissance sociale qui reste essentielle. Les emplois pénible seront revalorisés selon leur nécessité. La masse monétaire n'augmente pas avec un revenu de base. Cette grande réforme sociale permet d'éradiquer la pauvreté et renforce le vivre ensemble de notre société.

Partager cette idée

Montrer 12 réactions

Quel est votre avis sur cette idée ?
  • Guy Vautrin
    a fait un commentaire 2019-02-17 23:37:06 +0100
    Accord de principe sur ce revenu de base.
    Il est cumulable avec les autres revenus donc imposable comme les autres revenus, ce qui permet de le rendre progressif de fait.
    Un citoyen imposable dans la tranche à 14%, reverse prorata au budget de la nation.
    Un intervenant a proposé d’englober toute les aides, ce qui semble judicieux et juste.
    Les citoyens handicapés ont des contraintes spécifiques et il faut avoir une approche complémentaire.
    Cet intervenant exclu les allocations familiales. Je suis d’accord car il faut les transformer en revenu pour l’enfant qui serait augmenté et imposable ce qui le rendrait progressif (cf ci-dessus) et serait bien plus juste que d’introduire des effet de seuil (50% à partir de tel revenu et plus rien au delà d’un autre)
  • philippe Bichon
    a fait un commentaire 2019-02-16 19:51:57 +0100
    Je comprends les réticences de Mireille Lucas car l’idée du revenu de base remet en cause notre perception de la valeur travail telle qu’on nous l’a apprise mais je crois que les temps qui viennent vont nous imposer de changer cette vision car l’automatisme et l’évolution de l’informatique vers l’intelligence artificielle et le big data ont déjà commencé à détruire plus d’heures de travail qu’ils n’en créent. Le choix qui s’offre à nous est donc soit de marchandiser des activités qu’aujourd’hui nous effectuons gratuitement dans la sphère privé, c’est par exemple le retour de la domesticité que l’on constate déjà ou bien fournir à tous un revenu de base inconditionnel qui permet d’assurer les besoins essentiels. L’utilité sociale ne doit plus se résumer au poste que l’on occupe dans le système de production marchand. Cette idée est d’ailleurs partagée des libéraux jusqu’à la gauche là où ils divergent c’est sur le montant de ce revenu de base.
  • philippe Bichon
    a marqué ceci D'accord 2019-02-16 19:51:56 +0100
  • mireille mireille lucas
    a fait un commentaire 2019-02-10 22:14:45 +0100
    pas d’accord parce que la prime d’activité est la pour les travailleurs pauvres l’allocation chomage pour les personnes en recherche d’emploi
    seuls certaines situations pourraient correspondre a cette solution comme les agriculteurs ds certaines régions ou certaines branches de ce secteur , les jeunes en début d’activité un peu comme les intermittents du spectacle en en ciblant avec soin pour éviter les abus . ce concept développé de façon trop systématique par benoit hamon a fait fuir des adhérents comme moi lors des présidentielles
  • mireille mireille lucas
    a marqué ceci Pas d'accord 2019-02-10 22:14:44 +0100
  • Bertrand Croq
    a suivi cette page 2019-02-10 22:00:43 +0100
  • Dimitri Delpech
    a suivi cette page 2019-02-10 15:37:29 +0100
  • Bernard Hojlo
    a fait un commentaire 2019-02-10 13:56:41 +0100
    Globalement d’accord avec cette idée. Il conviendrait par ailleurs de remettre en question des notions telles que valorisation du travail (travail salarié? bénévolat? service rendu à autrui?) ou mérite ( que signifie ne pas mériter?).

    Le revenu de base n’est pas plus utopique que les congés payés ou la sécurité sociale en leur temps! Ce serait aussi rendre leur dignité aux personnes en difficulté perdues dans le maquis des aides et aujourd’hui stigmatisées comme assistées.
  • Bernard Hojlo
    a marqué ceci D'accord 2019-02-10 13:56:40 +0100
  • Serge Durand
    a fait un commentaire 2019-02-10 12:00:39 +0100
    Englober toutes les aides (sauf All Fam ) et les insérer dans le revenu de base.
  • Daniel Beauchêne
    a marqué ceci Mitigé 2019-02-10 10:32:16 +0100
  • Cadeau Samuel
    a publié cette page sur Pauvreté 2019-02-10 09:58:02 +0100