S.A.E.

S.A.E. S comme suggérer - Eradiquer la pauvreté, c'est d'abord aider les "pauvres" à s'en sortir (formations, logements, aides alimentaires) A comme Agir - Agir, c'est mettre en place les moyens adéquats: moyens financiers, moyens humains, ... mais avec contactualisation (droits, devoirs, possibilités et délais) E comme évaluer périodiquement les résultats obtenus, de manière à pouvoir faire affinages ou corrections nécessaires.

Partager cette idée

Montrer 5 réactions

Quel est votre avis sur cette idée ?
  • Joëlle Marzio
    a fait un commentaire 2019-02-21 16:16:43 +0100
    Je trouve cet acronyme simpliste et tellement technocratique et ces propositions également, car tout cela existe! La pauvreté c’est d’abord un enfermement, et pour en sortir il faut davantage de cohérence dans les interventions et accompagnements: entre les services sociaux et les associations caritatives :coordination, concertation, pour que la personne ou la famille concernée ne soit pas dépossédée de son libre arbitre. toujours citoyen !
    Il faut toujours associer la lutte contre la pauvreté monétaire à la lutte contre l’isolement social. Faire du sport, aller au cinéma, au théâtre, chanter, lire, dessiner ou peindre… une régie de quartier que je connais bien travaille dans ce sens; cela permet aux personnes d’allier emploi, relations et surtout dignité, d’être reconnu dans son quartier ou son environnement comme une personne à part entière .Et cela donne de l’énergie pour affronter les difficultés. Aider les associations à agir dans ce sens, leur donner les moyens pour accompagner et former les personnes!
  • Joëlle Marzio
    a suivi cette page 2019-02-21 15:58:21 +0100
  • André Pilon
    a fait un commentaire 2019-02-09 14:19:20 +0100
    Par exemple, parmi les 2,8 millions de moins de 18 ans en situation de pauvreté, près de la moitié (44 %) vivent dans des ménages dont aucun des adultes présents n’est en emploi. Aider ces adultes à renouer avec l’emploi (par la formation, l’accompagnement, la mobilité ou la création d’emplois aidés) est la seule politique qui vaille à long terme : leurs enfants seront moins dépourvus et eux-mêmes seront plus fiers de gagner leur vie que de dépendre de l’aide sociale.
  • Corinne Narassiguin
    a suivi cette page 2019-02-09 13:46:26 +0100
  • Pierre wylleman
    a publié cette page sur Pauvreté 2019-02-09 12:55:15 +0100