Economie des interstructures

Les "pauvres" voudraient peut-être s'enrichir et profiter des animations spectaculaires. On peut aussi travailler sur des modèles de cadre de vie de proximité, quotidien et d'expression, qui font du liens avec modes de promenade et de passe-temps interessants. Il faut donc favoriser l'industrie créative et sociale.

Partager cette idée

Montrer 3 réactions

Quel est votre avis sur cette idée ?
  • mireille lucas
    a fait un commentaire 2019-02-10 22:36:40 +0100
    industrie créative et sociale oui !
    la créativité pour trouver des alternatives a l’achat pour tout- manger, se nourrir mentalement, garder le contact autrement que par un poste de travail en attendant d’en trouver de nouveau, ne pas se laisser glisser, ne pas attraper une quelconque honte mais si possible travailler sur soi pour comprendre ce qu’il serait souhaitable de modifier pour retrouver le chemin, envisager si possible de changer de région ( nécessité de droit aux transports gratuits sous forme de carte de transport limitée ds le temps afin d’explorer), se vêtir et prendre soin de son corps, se découvrir des talents manuels ou d’expression
  • mireille lucas
    a marqué ceci D'accord 2019-02-10 22:36:39 +0100
  • gaetan b
    a publié cette page sur Pauvreté 2019-02-09 23:09:29 +0100