Définir le type d'accès aux soins que nous voulons garantir à tous les Français :

Partager cette idée

Montrer 3 réactions

Quel est votre avis sur cette idée ?
  • Isabelle Marie
    a fait un commentaire 2019-03-04 10:32:53 +0100
    L’accès a une Mutuelle pour les salariés au smic et les chômeurs en dessous d’un niveau d’allocations équivalent au smic et une cotisation progressive en fonction du niveau de revenu ou d’allocation serait une bonne idée. Actuellement les mutuelles ne jouent par leur rôle pour les revenus les plus bas.
  • Michèle Duclos
    a fait un commentaire 2019-03-03 08:37:31 +0100
    Cela suppose que l’état des lieux a déjà été fait puisque notre Parti a été suffisamment longtemps et souvent aux manettes du pays. Donc ce qu’il reste à faire c’est la mise en oeuvre qui n’a pas été faite. Dans un commentaire sur une proposition de la création des maisons de santé par les communes, j’ai déjà dit ce que j’en pensais.
    L’accès aux soins doit être : universel et égal pour chaque français : mise en place de la CMU (fait MAIS INCOMPLET car certains professionnels de santé refusent de soigner ceux qui en bénéficient) , gratuité optique et dentaire pour les faibles revenus (en cours) , inciter les populations vivant dans la rue à se soigner (samu social fait et à développer),
    et…… SUPPRESSION DES DEPASSEMENTS d’HONORAIRES !!
    Sur les dépassements d’honoraires : voilà comment ils m’ont été justifiés par des professionnels de santé (chirurgien) : le supplément que vous payez parce que vous en avez les moyens (sous entendu parce que vous avez les moyens de vous payer une bonne Mutuelle qui les prend en charge) permet à des personnes plus pauvres que vous de bénéficier de mes talents…. Résultat : il existe toute une catégorie de prestations qui n’est plus remboursée par ma Mutuelle, qui a cru bon devoir faire des choix financiers.
    PROBLEME AVEC LES MUTUELLES :
    Aujourd’hui, les mutuelles maison disparaissent peu à peu ou se regroupent avec des groupes plus importants et en évolution constante. Motifs invoqués : permettre à leurs adhérents de bénéficier du ticket modérateur auprès des professionnels de santé, et pour éviter de disparaître.
    Il y a un problème grandissant : c’est la disparité des contrats. Pour que l’égalité aux soins soit réelle, il faudrait une harmonisation des contrats et des remboursements.

    CHACUN DOIT SE SOIGNER EN FONCTION DES PROBLEMES DE SANTE QU’IL RENCONTRE ET NON EN FONCTION DE SES REVENUS.
    L’ETAT NE PEUT PAS TOUT, MAIS IL PEUT ET IL DOIT EXERCER UN CONTROLE SUR LES PROFESSIONNELS DE SANTE car chaque citoyen doit avoir le même accès aux soins
    CELA N’A PAS ETE FAIT JUSQU’A MAINTENANT, OU INSUFFISAMMENT, ET SI CES PROFESSIONNELS DE SANTE REFUSENT DE SE PLIER (car évidemment pour eux cela signifierait la mise en place dune politique de fonctionnement plus citoyenne mais moins de profit) l’ETAT POURRAIT CREER UN ACCES A UNE MUTUELLE
    UNIVERSELLE, COMME POUR LA CMU.
  • Michèle Duclos
    a publié cette page sur Santé et territoires 2019-03-03 08:02:58 +0100